Organisation

Première étape: les vêtements

Hola chicas!

Comme je vous l’avais dit dans un article précédent, j’ai commencé un grand tri-rangement chez moi. Je vous avais dit que j’allais essayer de suivre les principes de la méthode de rangement de Marie Kondo. La première étape de la méthode de Marie Kondo est de trier les vêtements. D’après cette méthode, il faut se demander quel vêtement nous procure de la joie plutôt que de se demander quel vêtement vous voulez donner.

Facile…

Quand j’ai commencé à trier les vêtements je me suis dis: « facile, car je sais quel vêtement j’aime et je mets souvent ». Confiante, j’ai donc sorti tous mes vêtements du placard et de la commode et j’ai tout posé sur le lit.

Tous les vêtements que je possédais, même ceux pour le sport

Au début, s’était vraiment facile de choisir les vêtements en bon état qui me procuraient de la joie. Une fois ces vêtements choisis, j’ai eu un peu plus de mal car j’avais des vêtements que j’aimais bien mais qu’il fallait repasser (je déteste repasser), que j’aimais mais qui avaient quelques petit trous faits par un pantalon probablement car les trous sont au même endroit et d’autres que je ne savais plus si j’aimais ou pas. Pour la dernière catégorie, s’était assez facile car je me suis dit que si je ne savais pas si j’aimais cela voulais dire que ces vêtements n’allaient pas être mon premier choix au moment de m’habiller. J’ai donc décidé de les donner. Pour les vêtements à repasser, j’en ai gardé certains car je me suis dit que j’étais prête à les repasser pour les mettre, d’autres sont partis dans le sac à donner. La raison? Je me suis rendu compte que je ne les aimais pas autant que ça pour passer du temps à les repasser. Pour les vêtement qui avaient des trous, s’ils étaient vraiment très abimés je les ai sorti. J’en ai gardé que ceux qui ont des tout petits trous réparables de façon peu visible.

Bilan du tri

Les vêtements que j’ai décidé de conserver

J’ai finalement sorti un sac de 50 L et un de 30 L de vêtements que j’ai déposé au secours catholique. J’étais un peu déçue de la quantité de vêtements dont je voulais me débarrasser. Je m’attendais à plus. En fait je pense que l’année dernière lors de mon nettoyage de printemps j’avais déjà donné beaucoup d’affaires, donc le tri avait déjà été fait en partie.

Au niveau du placard et de la commode, j’ai gagné de la place. J’ai vidé deux tiroirs et mes vêtements sont tous dans la même commode et le placard, ce qui n’était pas le cas avant. En plus, ils ne sont pas serrés, ce qui me facilite les choses au moment de m’habiller.

Le ressenti sur la méthode Kondo pour cette première étape

Je trouve que la méthode est un peu perturbante quand toute votre vie vous avez plutôt pensé à ce que vous vouliez donner plutôt que ce que vous vouliez garder. Une fois vous changez votre façon de voir le tri, c’est plutôt facile. La difficulté qui se poser avec des objets qui vous ont été offerts par quelqu’un que vous aimez mais qui ne vous donnent plus de joie est facilement surmontée avec cette méthode. Il faut penser que l’objet à déjà accomplie sa fonction rien que par le fait d’avoir été offert. Une personne a pensé à vous et a voulu vous faire plaisir en vous offrant quelque chose. L’objet a donc accompli sa fonction.

Si vous avez aimé cet article, n’hésitez pas à le partager avec vos amis sur les réseaux sociaux. Vous pouvez aussi liker ou commenter l’article en bas de page.

A bientôt,

Laissez votre commentaire