Nettoyage·Organisation

Etape n°2 du rangement: les papiers

Hola chicas,

Je voulais vous raconter comment avançait mon rangement. Après avoir fait le tri des vêtements, je me suis attaquée au tri des papiers.

Pour être tout à fait honnête, je pensais que j’allais galeré moins que ça. En fait, je me suis rendue compte que depuis mon arrivée en France je n’avais jeté aucun papier administratif et j’avais encore quelques cours de la fac. Pour les cours de la fac, la décision de jeter le tout était assez facile car je ne les ai pas regardé depuis des années. Il y eu un moment un peu difficile (de la tristesse? ou nostalgie?) au moment de tout mettre au recyclage, mais une fois jeté je me suis sentie légère. Ce qui m’a pris le plus de temps c’est le tri des papiers administratifs. J’avais mon premier contrat de location, les quittances de loyer, les factures de téléphone etc… J’avais également tous les papiers et photocopies pour les démarches à la préfecture, donc 15 ans de papiers…. Bref, j’avais beaucoup de papiers et je devais les lire rapidement un par un pour décider quoi faire avec… c’était long et ennuyant!!!

Finalement, j’ai fini le tri de mes papiers, mais j’ai pas encore fait ceux de mon mari… Juste avec mes papiers j’ai déjà jeté 80 L (un sac de 30L+ 50L) de papier et liberé 6 pochettes et trois classeurs grand format. Pas mal!

Pourquoi j’ai trouvé ça difficile?

La raison n°1

La dimension de la tâche. J’avais beaucoup, beaucoup de papiers. C’était donc décourageant dès le départ. Comment j’ai tenu? plutôt que de penser à l’ensemble des étagères qui restaient pleines, j’ai commencé à penser par étage. Quand la tâche est trop dure, pensez petit. Faites le tri d’un étage ou tiroir et soyez content quand vous l’avez fini, ne pensez pas à toutes les étagères qui restent à faire.

La raison n°2

Le manque de régularité. Je passais un jour entier à trier et le reste de la semaine rien… il vaut mieux se dire qu’on va faire un peu chaque jour histoire de ne pas fatiguer plutôt que de faire comme j’ai fait.

La raison n°3:

Je voulais détruire les papiers au fur et à mesure que je les jetais. Grossière erreur, ça prend trop de temps, surtout si vous n’avez pas choisi comment détruire les documents sensibles. Je vous conseille de faire deux poubelles: une des papiers pas sensibles et une autre avec les papiers qu’il faut absolument détruire (comme les papiers de banque ou autres papiers officiels). Sortez la poubelle de papiers pas sensibles dès qu’elle est pleine et pour l’autre attendez d’avoir fini le tri de tous les papiers puis détruisez-les. Je ferai un article sur comment détruire les documents sensibles plus tard.

La raison n°4:

Le côté sentimental. Je ne pensais pas être aussi attachée à certains papiers de mon passé. Les sentiments prenaient un peu le dessus sur le rangement par moments.

Et la méthode Marie Kondo dans tout ça?

Je continue à suivre l’ordre de la méthode Kondo. Le but étant de laisser les objets auxquels on associe des sentiments pour la fin. Cependant, j’étais étonné de m’apercevoir que je pouvais être attachée à des choses que je ne pensais pas importantes pour moi. Comme quoi, le rangement vous permet aussi de vous connaitre un peu mieux!

D’autre part, je ne pense pas que faire le tri en une seule fois soit une bonne idée car dans le cas des papiers j’ai obtenu l’effet inverse. Pendant longtemps je ne voulais plus toucher aux papiers. Je pense qu’il faut faire des petits pas mais en continue.

Si cet article vous a plu n’hésitez pas à le partager, liker ou commenter.

A bientôt,

 

Laissez votre commentaire