Etre maman

Le chamboulement de la grossesse: l’intro

Hola Chicas,

ça fait un moment que je n’avais pas fait de post sur mon blog. Pour ceux qui ne le savent pas, je suis à la fin de ma grossesse. C’est mon premier enfant. J’ai un suivi médical très régulier qui me fatigue pas mal. A cela s’ajoute que je passe beaucoup de temps à préparer la naissance et du coup j’ai pas eu le temps de tester et de faire d’autres choses pour la maison.

Une amie m’a demandé d’écrire un article sur la maternité/grossesse/préparation à l’arrivée de bébé mais je ne me sentais pas légitime étant donné que c’est mon premier enfant. Finalement, je prends mon courage à deux mains et je me lance. J’ai pas mal recherché sur internet et parlé à des copines qui ont déjà des enfants. Peut être que dans quelques mois je vais vous dire autre chose que ce que je vais écrire dans la suite de l’article mais je pense que c’est aussi intéressant de voir la vision d’une jeune mère qui attends son premier enfant et la vision après la naissance. Chaque vécu est différent, donc si vous voulez partager votre expérience n’hésitez pas à commenter en bas de l’article et des articles futurs.

Je suis enceinte, eu…

Félicitations, vous êtes enceinte! Une fois la joie des premiers moments où on apprend la super nouvelle, une petite vague d’appréhension peut venir. Pour moi, cette appréhension consistait à me dire est-ce que je vais arriver à assumer les coûts qu’engendre un enfant. Pour d’autres, ça peut être est-ce que je vais être une bonne mère. Peu importe la peur que la grossesse vous réveille, pensez que vous n’êtes pas la seule à avoir pensé ou craint cela. Parlez avec votre mère ou copines qui ont déjà des enfants. Vous allez vite vous rassurer car vous verrez que chacun à eu son petit moment de doute et que c’est normal car c’est un plongeon vers l’inconnu. Et l’inconnu fait peur. Dites vous bien que les autres y arrivent et que donc vous y arriverez vous aussi. En plus, il n’y a pas de mode d’emploi pour être parent, chaque individu et famille sont différents.

Un corps qui change: shopping en vue

Petit à petit votre corps va prendre des formes: les seins et le ventre grossissent, les hanches s’élargissent. Très rapidement vous ne rentrerez plus dans vos vêtements d’avant la grossesse. Là j’ai pu constater qu’il y avait deux écoles: j’achète une nouvelle garde robe de grossesse ou j’essaye de limiter les dépenses en vêtements de grossesse. Je fais partie du deuxième groupe car je me dis que la grossesse ne dure qu’un temps et que je ne vais pas refaire toute ma garde robe pour 1 an de ma vie. Je vous ferez un article à ce sujet prochainement. Si vous voulez avoir une famille nombreuse ou que vous aimez tout simplement les vêtements, l’achat d’une garde robe de grossesse a du sens. Surtout faites comme vous le sentez, l’important est de se sentir bien dans ses vêtements.

Un membre de plus dans la famille: reshopping en vue

Très rapidement vous allez vouloir acheter ce qu’il faut pour bébé. Surtout quand vous entrez dans les magasins de bébé, vous allez craquer pour tout ce que vous voyez. Là encore, vous avez l’école je vais acheter ce que je veux ou bien je vais pas faire de folies et je vais prendre le nécessaire. Que vous soyez dans l’une ou l’autre des catégories, ne vous laissez pas influencer par les autres. Faites ce qui vous rends heureux sinon vous vivrez cette étape avec beaucoup de frustration.

De mon côté, j’avais fait l’expérience avec ma chienne de lui acheté plus que le nécessaire car je pensais que s’était utile. Résultat, je me suis retrouvé avec des jouets qu’elle n’a jamais aimé, des cages de transport dans lesquelles elle n’a jamais voulu rentrer etc… Bref de l’argent dépensée pour rien. Du coup pour bébé je me suis dit que j’allais faire simple et me limiter aux essentiels et qu’on ajusterai quand il sera là. Je vous ferez un article là dessus plus tard.

Préparez la chambre de bébé

Concernant la chambre de bébé, tout dépend de la configuration de votre maison et de votre famille. Je vous parlerai de la configuration que nous avons chez nous et de comment on a préparé la chambre de bébé dans un article futur. Là aussi, on a essayé de limiter les dépenses au maximum. Il a fallu prendre en compte l’appartement que nous avons (T3) et nos besoins car la deuxième chambre était une chambre d’amis/bureau. Par conséquent, la venue de bébé nous enlevait le bureau et la chambre d’amis.

J’espère que cet article introductif vous a plu. Restez connectés à la maison d’Habby pour lire la suite.

A bientôt,

 

 

Laissez votre commentaire